Améliorer la qualité de vie

Soins aux familles

Nous joindre

29, avenue Bayswater

Ottawa, Ontario K1Y 2E5

Carte démontrant notre emplacement

Conseils aux aidants

Les aidants oublient souvent de prendre soin d’eux-mêmes lorsqu’ils s’occupent d’un patient.

« Vous n’êtes pas en mesure d’aider une personne, peu importe à quel point vous l’aimez, si votre corps (âme ou esprit) cède à la pression. Aussi pénible que cela puisse paraître et même si donner est tout ce que vous souhaitez faire, vous devez aussi prendre soin de vous. Vous aurez ainsi l’ouverture et l’énergie nécessaires pour vous occuper de votre être cher. » -- Anne Pitman, coordonnatrice des soins au CCIO


Vous devez d’abord mettre votre masque
à oxygène

Extraits du blogue d’Anne Pitman

  • Demandez de l’aide. La plupart d’entre nous veulent tout faire de façon autonome, mais parfois, une aide pratique peut grandement faciliter les choses. Demandez à vos amis (qui ne savent pas comment vous aider) des choses précises : une salade de chou frisé, un appel en soirée pour voir comment vous allez ou une sortie pour parler d’autre chose que du cancer. Demandez aux médecins et aux praticiens des soins de santé naturelle quel soutien est offert dans votre collectivité.

    Le CCIO accueille les aidants dans ses programmes, que ce soit dans des classes de yoga, d’exercice ou de nutrition. Envisagez de consulter l’un de nos praticiens, comme un naturopathe, juste pour vous.
  • Faites face directement à la peur et à l’anxiété. Bien qu’il soit naturel de les ressentir lorsqu’on fait face au cancer, ces sentiments peuvent être accablants. Des stratégies à court terme et des pratiques à long terme peuvent vous aider à maintenir l’équilibre de votre système nerveux et à vous sentir plus ancré et plus stable.
  • Vivez des expériences à l’extérieur du cancer. Après le choc initial, la prise de décisions et le début des traitements, il y a souvent une période plus calme. Vous pouvez en profiter pour cesser de penser exclusivement au cancer et aux remèdes. Faites une promenade dans un décor enchanteur, lisez une revue, regardez une comédie, même si vous n’éclatez pas de rire.
  • Bougez. Nous savons à quel point l’exercice est important pour votre être cher atteint de cancer, même durant ses traitements, mais il est tout aussi important pour l’aidant. Bouger est bénéfique à tous les niveaux et vous permet de prendre un répit mental, de reconnecter avec votre propre corps, votre propre vie et le présent.
  • Mangez bien. De nombreux aidants oublient de bien s’alimenter. Si cuisiner vous semble trop difficile, peut-être pourriez-vous demander à vos amis et à vos proches de vous apporter des repas. Les gens ne savent pas comment aider et comment vous demander ce qu’il vous faut, mais sont souvent soulagés que vous le leur disiez.


« Le CCIO est un endroit spécial qui emploie un personnel spécial. On y reconnaît le rôle important de l’aidant dans le traitement du cancer du patient et on y veille à ce que tout soit fait pour prendre soin de l’aidant.
» Judy Charles