Améliorer la qualité de vie

Philosophie des soins

  • Communiquer avec d'autres cliniciens pour optimiser les soins à nos patients. Cette collaboration peut comporter au moins deux réunions de 60 minutes par semaine pour discuter des cas des patients.
  • Obtenir le consentement de tous les patients suivis pour la collecte de données sur les résultats aux fins de la recherche.
  • Travailler avec le gestionnaire de cas pour fournir un plan global interdisciplinaire de soins cliniques pour chaque patient.
  • Travailler dans un milieu axé sur le travail d'équipe qui donne la priorité aux soins aux patients.
  • Travailler au sein d'un milieu clinique sans hiérarchie où le point de vue de tous les cliniciens a une valeur égale.
  • Obtenir le consentement des patients admissibles aux essais cliniques que le CCIO a approuvés.
  • Bien documenter les données des résultats nécessaires aux essais cliniques ou à la recherche axée sur l'observation.
  • Apprendre et s'adapter aux dossiers médicaux électroniques (DME) en évolution et les utiliser pour documenter les rencontres avec les patients.
  • Communiquer les soins aux patients aux professionnels de la santé externes, le cas échéant, et à d'autres cliniciens du CCIO.
  • Accueillir les autres professionnels qui soignent un patient mutuel pour examiner leurs dossiers médicaux, sauf dans les cas où le patient a demandé explicitement que ces renseignements demeurent confidentiels (c.-à-d. « caviardés » dans le dossier).
  • Dans le cadre d'une clinique d'enseignement, accepter que des résidents, des externes ou des étudiants soient présents aux rencontres cliniques.
  • Appuyer et offrir aux nouveaux diplômés et résidants une formation aux soins par IV sécuritaires et efficaces.
  • Être ouvert et prêt à s'engager dans une éducation permanente pour améliorer les soins aux patients.
  • Fournir, sous forme de séminaires, une éducation aux patients, aux membres de la famille et aux professionnels de la santé.